Styliste vestimentaire passionnée du vêtement, de la mode et de la silhouette féminine désirant vous mettre en valeur vous mesdames de Gatineau-Ottawa et de l'Outaouais.

N'oubliez pas, toutes les femmes sont belles !

02 juin 2015

Achat local

Pourquoi acheter local? La sensibilisation à l’achat local peut vous toucher et interpeller à différents niveaux le consommateur qui sommeille en vous. Les arguments sont autant de nature économiques, écologiques et sociologiques pour nous faire réfléchir sur le sujet et nous diriger vers l’achat local dans notre placard.

Pour ma part, il y a deux types d’achats locaux :

  1. Le vêtement, l’accessoire ayant été confectionnés dans notre région, notre province, notre pays. Plusieurs me diront que c’est plus dispendieux. Au premier coup d’œil, vous avez raison. L’achat d’un vêtement québécois par exemple encourage une industrie qui se bat quotidiennement pour survivre parmi les géants. Le créateur québécois produit à une plus petite échelle. Cette faible production implique un coût plus élevé de la matière première : le tissu, le fil, les boutons... L’industrie locale doit respecter les normes du travail en vigueur au pays plus respectueuses que plusieurs autres pays du monde ainsi que nos normes environnementales.
  2. La boutique ayant un propriétaire unique n’étant pas une chaîne connue a souvent pignon sur rue. Les magasins à chaîne au nom connu souvent mondialement se retrouvent souvent dans les centres commerciaux et nous offrent les mêmes collections. Ces chaînes consacrent un budget publicitaire exorbitant avec des visages connus pour nous faire choisir et acheter leurs produits. Déjà sur le budget publicitaire, les boutiques ne peuvent pas faire le poids. Par contre, plusieurs points me font pencher dans la balance des boutiques uniques. Vous pouvez facilement mettre un visage sur la personne responsable des achats. Vous pouvez faire part de vos commentaires et demandes spéciales et elles peuvent être entendues. Souvent, une exclusivité ou un article différent vous attendra dans cette boutique.
Pour ma part, j’essaie autant que possible d’encourager les boutiques uniques et les produits canadiens. À choisir entre deux produits semblables, je fais le choix canadien pour encourager une industrie employant plusieurs dizaines de milliers de personnes. L’achat local, c’est une question de style et d’économie locale.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire